R466a : à la recherche d’un remplacement du R410A

L’élimination des réfrigérants à haut PRG et l’introduction de réfrigérants synthétiques alternatifs ne se déroulent pas toujours sans heurts. Cela est principalement liée à l’inflammabilité des nouveaux réfrigérants. En tant que fluides légèrement inflammables (classe A2L selon la norme NF-EN 378-1+A1), des réfrigérants tels que le R32 ou le R1234ze(E) ne peuvent pas être utilisés pour moderniser les appareils existants pour réfrigérants non inflammables (classe A1). Le deuxième problème est la taille de l’installation – en raison de la relation entre le volume de remplissage maximal de l’installation et la limite inférieure d’inflammabilité d’un réfrigérant donné, elle est limitée.

Ce problème existe dans les applications actuelles du réfrigérant R410A (PRG = 2088). Pour les nouveaux climatiseurs split ou même multisplit, le R32 est une bonne alternative. Cependant, pour les grandes installations à débit de réfrigérant variable (VRF/VRV), il n’est plus possible d’utiliser un réfrigérant légèrement inflammable. On admet que sans précautions particulières (système de détection de fuites, vannes d’isolement, ventilation), le volume de remplissage maximal d’un système de climatisation à fluide frigorigène R32 peut être de 12 kg.

Par conséquent, un objectif important pour les entreprises chimiques produisant des réfrigérants a été de créer un réfrigérant ayant des caractéristiques similaires au R410A en termes de thermique et de performance, mais non inflammable et avec un PRG inférieur à 750, car il s’agit de la limite PRG qui peut caractériser les réfrigérants pour petits appareils de climatisation.

En 2018, la société Honeywell a annoncé le développement d’un tel réfrigérant. Selon la classification ASHRAE, il est appelé R466A. Il est non inflammable (classe A1 selon la norme NF-EN 378) et son PRG est de 737. La combinaison de ces deux caractéristiques a été obtenue grâce à la composition inhabituelle du mélange. Le R32 représente 49%, le R125 11,5% et les 39,5% restants sont du CF3I (trifluoroiodométhane) qui n’avait jusqu’ici pas été utilisé dans la réfrigération. Ce composé est utilisé dans la lutte contre les incendies comme agent extincteur en remplacement des halons et du fluorure de soufre (SF6), y compris en raison de son très faible PRG (0,4). C’est la présence de cette nouvelle substance qui a permis à la fois de réduire le PRG de la nouvelle solution et d’assurer son caractère ininflammable. Dans le même temps, il a été souligné que le nouveau réfrigérant est économe en énergie et pourrait remplacer le R410A sans compromettre les paramètres techniques importants.

Après l’annonce de l’élaboration de ce nouveau réfrigérant, des informations officielles ont commencé à apparaître sur les tests effectués par des fabricants d’appareils (Midea et Toshiba, ce dernier décrivant le nouveau réfrigérant comme « prometteur ») et par des fabricants de composants d’appareils de réfrigération (Sanhua et Parker Hannifin).

 

En 2019, le fluide frigorigène été classifié par la ASHRAE (American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers) comme non inflammable et de moindre toxicité et un peu plus tard, une association japonaise au profil similaire a considéré ce réfrigérant comme « inerte ».

La mise sur le marché du fluide frigorigène R466A (qui devait être commercialisé sous la marque Solstice N41) aurait dû avoir lieu en 2020, mais il n’y a pas encore d’annonces officielles à ce sujet. Interrogée par les journalistes et l’industrie du secteur, la société Honeywell informe que le réfrigérant est toujours en cours de tests chez les fabricants d’appareils et que sa commercialisation est « avancée ». Cependant, il n’y a pas de date précise. Il a été supposé que les problèmes pouvaient être liés à la stabilité du nouveau réfrigérant en relation avec l’utilisation du CF3I, qui est lui-même instable. Toutefois, Honeywell dément ces opinions, tout en soulignant que des tests approfondis sont actuellement en cours avec 15 fabricants de dispositifs de climatisation et de compresseurs.

Nos articles:

#SayNoToIllegalHFCs

#SayNoToIllegalHFCs

Le marché légal des réfrigérants à haut PRG (potentiel de réchauffement global) se rétrécit d’année en année. Tout cela grâce…
R466a : à la recherche d'un remplacement du R410A

R466a : à la recherche d'un remplacement du R410A

L’élimination des réfrigérants à haut PRG et l’introduction de réfrigérants synthétiques alternatifs ne se déroulent pas toujours sans heurts. Cela…
Climatiseurs R32

Climatiseurs R32

Lorsqu’un nouveau modèle de climatiseur split est mis sur le marché, son réfrigérant est généralement le R32 — difluorométhane (CH2F.2).…

Nos produits