En alternative, des solutions non inflammables pour les systèmes et équipements utilisant le réfrigérant R410a.

Le réfrigérant R410a a une valeur PRG élevée (2088), par conséquent, conformément aux directives de l’Union européenne, il doit être éliminé de l’utilisation. Sur le marché de la climatisation split, le R410a est de moins en moins utilisé, mais continue d’occuper une position forte en tant que réfrigérant privilégié pour les solutions VRV/VRF de classe A1.

Dans le processus de recherche d’alternatives dans les conceptions qui nécessitent actuellement l’utilisation du facteur R410a, la question du classement A1 demeure un problème clé. Si l’on prend le R452b, le R454b ou le R32 comme substitut alternatif, il s’avère que bien qu’ils puissent être une solution dans le cas de nouveaux appareils, tous ces facteurs sont qualifiés A2L (inflammables) et que des exigences de sécurité supplémentaires doivent être respectées pour qu’ils puissent être utilisés.

La lenteur de l’élimination rigoureuse du R410a peut être due au fait que les climatiseurs de type split continuent d’être mis sur le marché. Une autre difficulté peut être l’approche des clients qui ignorent en quelque sorte l’essence du problème posé par l’utilisation du réfrigérant R410a dans les appareils domestiques ou commerciaux. Du point de vue du client et donc de la demande, il semble qu’il n’y ait pas besoin d’un changement rapide. Une telle approche est également pratique pour les petits installateurs.

La plupart des acheteurs qui entendent parler d’un PRG très élevé ou de l’expression « réduction progressive », ne réagissent pas, ce m’est que lorsque vous changez un peu le récit, vous parlez de la menace réelle, du fait que c’est un réfrigérant facteur hautement toxique, les gens deviennent anxieux et préfèrent éviter d’installer un dispositif utilisant ce fluide frigorigène dans leur maison ou dans leur bureau.

L’évaluation du règlement sur les gaz à effet de serre fluorés fait l’objet de discussions à Bruxelles. Il est nécessaire d’examiner si d’autres restrictions à cet égard sont nécessaires. Probablement, cette question ne sera pas définitivement résolue sans une réglementation plus stricte qui sera imposée par la décision de l’Union européenne. L’évaluation de la situation devrait être achevée d’ici la fin 2021, après quoi le résultat des travaux du comité sera annoncé. Par exemple, Bruxelles décidera-t-elle d’éliminer plus rapidement tous les fluides frigorigènes avec un PRG supérieur à 1500 ? Si cela était le cas, le marché serait contraint d’accélérer ses démarches vers l’acquisition de réfrigérants alternatifs avec des valeurs PRG plus faibles.

Entre temps, à partir de janvier 2021, un règlement sur les gaz à effet de serre fluorés a été élaboré pour atteindre les objectifs européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui exige une nouvelle réduction de 18 % des quotas.

Dans le cas des solutions disponibles sur le marché de la réfrigération commerciale et industrielle, la situation est complètement différente. Le remplacement des fluides frigorigènes à fort PRG par des fluides frigorigènes à faible PRG s’est accéléré en 2018 en raison de l’interdiction d’utiliser le R404a et de la réduction progressive des quotas.

Nous constatons des progrès dans les systèmes split, les refroidisseurs, les systèmes multi-split et les VRF où le R410a est de moins en moins utilisé, mais tout dépend de l’équipement et des alternatives proposées. Le R32 avec un PRG de 675 devient le choix pour les petits nouveaux systèmes tels que les systèmes split et les pompes à chaleur aérothermiques. Il en est ainsi car la plupart des grands fabricants sont conscients qu’ils ne peuvent utiliser que des réfrigérants avec un PRG supérieur à 750 pour un seul système de climatisation split de moins de 3 kilogrammes jusqu’au 1er janvier 2025. Certains fabricants élargissent leur gamme de produits en proposant du R32 dans les systèmes VRV/VRF, se conformant ainsi aux recommandations de la norme EN 378 qui indique la quantité de réfrigérant pouvant être utilisée dans chaque zone. Tout dépend des catégories (classe de toxicité et classe d’inflammabilité) dans lesquelles les fluides frigorigènes sont classés.

Dans le débat sur la question de savoir si le réfrigérant a une chance de réussir en tant qu’alternative ou non, les aspects clés sont le facteur PRG, les propriétés thermodynamiques et le idées de conception dans le cadre de la législation existante.

Un substitut fréquemment utilisé est le R470a, un nouveau substitut ininflammable au R410a avec un facteur PRG de 909. Il est important de noter que le R470a a des performances thermodynamiques comparables à celles du R410a et permet en même temps aux utilisateurs de remplacer le R410a dans les unités existantes à un coût relativement bas, avec des modifications de conception minimales. Le R470a est également compatible avec les lubrifiants normalement utilisés avec le R410a, ce qui élimine le besoin de remplacer l’huile existante. Certains affirment que c’est également un meilleur remplacement que le R32 car le R32 ne peut être utilisé qu’en remplacement du R410a dans les nouveaux équipements, mais il ne convient pas pour une utilisation dans des équipements existants car il est inflammable. Par conséquent, le R470a peut certainement être considéré non seulement comme un remplacement du R410a, mais également comme une solution de modernisation qui réduit considérablement les coûts de l’ensemble de l’opération.

Enfin, il faut noter que tous les systèmes de climatisation ne sont pas remplis de R410a, il vaut donc la peine de jeter un coup d’œil sur le R515b (réfrigérant Honeywell, nom commercial Soltice N15), qui est également ininflammable et a un faible PRG (293).

N’oubliez pas que le réfrigérant R515b n’a pas été initialement développé comme alternative à R410a mais uniquement en remplacement de R134a (PRG 1430). Le R515b a un faible PRG et une classe A1, ce qui permet de remplacer le R134a dans les systèmes de climatisation automobile, radiateurs, pompes à chaleur ou autres systèmes de climatisation fonctionnant dans des conditions extrêmes. Le fait qui et également pertinent pour les caractéristiques du réfrigérant R515b est qu’il a une efficacité équivalente à celle de R134a mais sa température est nettement inférieure. Il a également l’avantage de pouvoir travailler dans des zones à températures ambiantes élevées, grâce à son faible coefficient adiabatique qui réduit l’échauffement par compression.

Nos articles:

#SayNoToIllegalHFCs

#SayNoToIllegalHFCs

Le marché légal des réfrigérants à haut PRG (potentiel de réchauffement global) se rétrécit d’année en année. Tout cela grâce…
R466a : à la recherche d'un remplacement du R410A

R466a : à la recherche d'un remplacement du R410A

L’élimination des réfrigérants à haut PRG et l’introduction de réfrigérants synthétiques alternatifs ne se déroulent pas toujours sans heurts. Cela…
Climatiseurs R32

Climatiseurs R32

Lorsqu’un nouveau modèle de climatiseur split est mis sur le marché, son réfrigérant est généralement le R32 — difluorométhane (CH2F.2).…

Nos produits